Retour au menu sommaire

Président de la Délégation depuis sa création en 2011, j'ai passé le flambeau à mon collègue UMP Michel Magras à l'occasion du dernier renouvellement et du basculement à droite du Sénat. Je reste cependant bien évidemment membre de cette Délégation et participe à la grande réflexion triennale que nous venons d'engager sur les questions foncières outre-mer.

Le 20 novembre dernier, les 42 membres de la Délégation sénatoriale à l’outre-mer ont procédé à la désignation de son bureau et de son nouveau Président, Michel Magras (UMP-Saint-Barthelemy).

Les trois années que j’ai passées à la présidence de cet organe parlementaire créé en 2011 auront été marquées par la diversité des travaux que nous avons entrepris et l’inventivité des méthodes que nous avons développées.

Malgré la faiblesse des moyens dont notre délégation fut dotée, nous sommes parvenus à organiser 62h de réunions en 2012 avec 44 personnes auditionnées, 93h de réunion en 2013 avec 165 personnes auditionnées et 11 colloques en 3 ans, 5 propositions de résolution européenne, 2 groupes de travail communs avec les commissions permanentes du Sénat ou encore 12 rapports d’information.

Je suis fier des nombreux travaux entrepris durant ces trois années et je continuerai à participer activement au travail de fond de la délégation en tant que membre actif. Je suis d’ailleurs membre d’une nouvelle étude sur la gestion du domaine de l’État.

Pour en savoir plus sur le bilan ou l’activité de la délégation sénatoriale à l’outre-mer cliquer ici.

Retour au menu précédent