Les 11 mars, la délégation sénatoriale à l’outre-mer a auditionné Alain Vidalies, ministre chargé des transports, de la mer et de la pêche, sur le thème de la politique maritime de la France. Le 12 mars, nous avons poursuivi nos auditions sur les questions foncières.

Dans le cadre de son futur rapport d’information sur les questions foncières, dont je suis l’un des rapporteurs, la délégation a poursuivi ses auditions. Nous avons reçu M. Bruno Rousselet, chef du service de la gestion fiscale à la direction générale des finances publiques, puis Mmes Noémie Angel, inspectrice de l’administration (Inspection générale de l’administration), et Sabine Baietto-Beysson, inspectrice générale de l’administration du développement durable, sur leur rapport relatif aux problématiques foncières et au rôle des différents opérateurs aux Antilles, et enfin M. Jean-Marc Michel, directeur général de l’aménagement, du logement et de la nature.

La veille, nous avons entendu Monsieur Alain Vidalies, secrétaire d'État chargé des transports, de la mer et de la pêche, sur le thème de la politique maritime de la France. J’ai évoqué avec lui les enjeux liés au FEAMP, nouvel instrument financier au service de la politique de l’Union européenne pour la pêche et l’aquaculture et de la politique maritime intégrée pour la période 2014-2020.

J'ai souhaité interroger le Ministre sur l’analyse des flottes domiennes et leurs options d’évolution ainsi que sur la question des interdictions de pêche aux filets dérivants.